Hôtellerie : les tarifs baissent à Paris

Pourquoi ne pas profiter de la baisse des tarifs parisiens pour organiser un week-end à la capitale ?

Prix en baisse à Paris au 1er semestre

Plusieurs explications peuvent expliquer ces mouvements à la baisse, entre la mauvaise météo, les attentats et la concurrence furieuse d’Airbnb, les touristes se font moins nombreux dans les hôtels. Ce phénomène n’est d’ailleurs pas que Parisien, on assiste à la même chose partout en France, de Nice à Marseille, en passant par les hôtels de Serris Marne la Vallée.
Cette baisse des prix permet d’augmenter la compétitivité des hôtels et d’attirer les touristes dans les établissements.
En effet, dans la capitale la tendance est à la baisse avec -4,8% à 124 euros la nuit pour le premier trimestre 2016 et -2,7% à 142 euros la nuit pour le second.

prix des hotels

Mouvement favorable à la province ?

Cependant, le premier semestre a vu ses tarifs augmenter en province si l’on en croit le portail de réservations hôtelières pour les voyageurs d’affaires. La tendance est ici à la hausse sur le second trimestre, alors que le premier avait été difficile -5,9% à 102 euros pour la ville de Lyon, -5,7% à 87 euros pour Marseille, -3,2% à 91 euros pour Strasbourg et -2,1% à 97 euros pour Lille.
La seule ville à ne pas avoir subit une augmentation sur le second trimestre est Cannes avec -3% supplémentaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*